Le week-end des 11 et 12 mai 2012, notre joyeuse équipe s’est retrouvée à Bière pour une week-end de travail sur notre projet Gotthard. Objectif du week-end: assembler les segments et rouler. Objectif ambitieux auquel on ne croyait pas forcément (mais bien sûr sans l’avouer aux autres).

Arrivés à 11h20, segments déchargés et alignés au sol…

SONY DSC

… il y a encore du travail si on veut rouler avant de redémonter dimanche.

SONY DSC SONY DSCL’ajustage des interface se fait parfois dans des positions plus confortable que d’autre…

A gauche Philipp corrige la jonction de l’angle que nous avions mis en place l’automne passé

…et à droite, Francis qui n’aime pas les lattes qui tournent colle celle de l’interface Moesa – Al Sasso.
Petite challenge: quand il n’y a pas assez d’interfaces pour monter le tout, que fais-t’on?

On en reconstruit… 2 interfaces à monter, 2 équipes qui se lancent dans le défit. Qui construira le plus vite son segment interface?SONY DSC

Motivés par le défit, nous ne mettrons que 10 minutes pour construire la structure de 2 interfaces… Qui a dit que le modélisme était une activité qui prenait du temps?

Après l’effort, le réconfort…

sachant qu'il y a aussi de jeunes lecteurs sur mon site, nous nous contenterons de cette photo pour illustrer le réconfort; mais rassurez-vous, nous n'avons pas eu soif.

sachant qu’il y a aussi de jeunes lecteurs sur mon site, nous nous contenterons de cette photo pour illustrer le réconfort; mais rassurez-vous, nous n’avons pas eu soif.

Les interfaces c’est une chose, mais pour tourner, il faut aussi des boucles. La boucle Sud a été construite par Francis:

SONY DSC

Au Nord en revanche, pas encore de boucle… il faut en construire une provisoire en attendant:

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSCEn matière de provisoire, certains segments étaient reliés avec de l’adhésif… ou des serre-joints dans des positions acrobatiques, mais à 21h30, nous pouvions nous taper dans les mains: notre réseau était assemblé et un premier train pouvait circuler sur notre maquette!

Après cette dure journée, il était temps d’aller manger et boire et pour le côté nostalgique, revoir le film de notre réseau des 4 saisons

Comme d’habitude, nous avons palabré jusqu’au bout de la nuit, déliré sur de nouveaux segments, de nouvelles idées de plus en plus folles au fur et à mesure que les verres se vidaient!

Comme nous avions atteint notre objectif samedi, le dimanche allait pouvoir être consacré à faire circuler des trains!

La centrale numérique branchée, on a pu faire tourner jusqu’à 4 trains simultanément, sans problème de rattrapage, avec très peu de déraillements et un surtout beaucoup de plaisir. Quelques impressions ci-dessous: