Les wagons qui sortent de leur emballage brillent souvent comme un sou neuf et on une l’on voit immédiatement l’effet plastique. C’est très facile de casser cet effet plastique en patinant les wagons. J’utilise pour cela des pastels secs artistiques et de l’alcool médicinal.

patine01 patine02Je commence par étaler très grossièrement un peu de pigment mélangé avec de l’alcool. Différents tons de bruns permettent de nombreuses variations: terre de Sienne brûlée pour un aspect rouillé, brun Van Dyck pour les résidus en bordures de toits, etc…

Lorsque l’alcool c’est évaporé, je brosse le surplus de pigment avec un pinceau dur en soies de porc. Si le résultat n’est pas satisfaisant, on peut recommencer, avec d’autres nuances jusqu’à trouver le bon ton.

Ci-dessous une petite comparaison avant-après:

patine03Cette technique a aussi l’avantage de ne pas effacer les inscriptions et tampographies:

patine04

Et pour une description plus dynamique de ma manière de procéder, j’ai fait une petite vidéo: